Oubliez la légèreté de la cuisine japonaise, ici on évolue de l’amour du gras et de l’umami comme dans ce magnifique fumet de champignons de Paris, escalope de foie gras poêlé rehaussé d’un radis « Oroshi » et de cumbava, vers le travail des plats en sauces et des beaux morceaux de viande (fabuleux cœur de ris de veau rôti au beurre ,ail, thym ou côtelette d’agneau français rôti, salicornes, et son jus corsé). Sans oublier de toucher au sublime avec ces éclair au thé vert Matcha accompagnée de sa crème glacée au rhum-raisins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here