Franc succès pour l’opération lancée par les chefs Shinichi Sato (Passage 53) et Takuya Watanabe (Jin) afin de récolter des fonds pour les sinistrés de Hokkaido : le dîner gastronomique au Passage 53 est complet. Mais il est encore possible de profiter des tapas au Gyoza Bar toute la journée du dimanche 30 septembre 2018 de 12h à 22h.

Shinichi Sato (Passage 53) : « J’ai passé toute mon enfance jusqu’à l’âge de 23 ans à Hokkaido où de beaux produits sont cultivés partout. J’y ai grandi et j’y ai construit la base de mon sens gustatif. J’aimerais rendre quelque chose aux habitants de ma région qui sont dans une situation d’urgence. »

Takuya Watanabe (Jin) : « L’idée de cuisiner pour mon pays m’est arrivée naturellement. Quand j’en ai parlé à mes amis cuisiniers, ils m’ont tout de suite soutenus. C’est vraiment grâce à eux que je réalise mon rêve pour soutenir ma région. »

Daï Shinozuka (Les Enfants Rouges) : « Je ne sais pas vraiment ce qui se passe sur place. Je suis né à Hokkaido et cela m’inquiète beaucoup. Je suis loin de mon pays, mais j’aimerais faire quelques chose d’utile avec ce que je maîtrise : la cuisine. »

Keisuke Yamagishi (Étude) : « Ma belle-famille a vécu le tremblement de terre suivi de coupure de courant pendant plusieurs jours à Hokkaido. De Paris, ma femme et moi étions très inquiets. Je voulais donner le courage et le sourire aux habitants de Hokkaido grâce à cette journée de solidarité. »

Koji Higaki (L’Inconnu) : « J’ai travaillé aux côtés de Shinichi pendant 5 ans. Hokkaido est naturellement devenu mon deuxième pays natal. Quand j’ai vu les images de la catastrophe, je voulais me rendre utile, mais je me sentais impuissant. J’espère que cette journée servira aux sinistrés de mon pays. »

Ryuji Teshima (Pages) : « Je viens de Kumamoto où il y a eu un énorme tremblement de terre en 2016. Ils ne se sont pas encore tout à fait remis. Cela m’a rendu très triste de voir ce qui s’est passé à Hokkaido où j’avais découvert sa beauté après l’avoir parcouru en moto il y a 20 ans… »

Shinsuke Nakatani (Nakatani) : « Non seulement Hokkaido, mais le Japon entier a fait face à la catastrophe cet été. J’ai peur que les gens ne reviennent pas sur la région de l’événement comme ce qui s’est passé après l’attentat à Paris en 2015. J’aimerais que les personnes sur place retrouvent le sourire le plus vite possible. Si je peux rendre service à ces personnes grâce à ma cuisine, ce serait mon bonheur. »

Toshitaka Omiya (Alliance) : « En tant que Japonais, j’ai voulu faire quelque chose pour mon pays après cette catastrophe. Mais je suis très loin du Japon et je ne sais faire que de la cuisine. Je suis heureux de participer à cet événement pour donner du courage aux habitants de Hokkaido. »

Hiroshi Mitsutake (chef pâtissier) : « Je me suis rendu plusieurs fois à Hokkaido parce que mon épouse en est native, mais aussi pour des événements culinaires. Je connais bien et je ne me sentais pas du tout étranger quand j’ai entendu ce sinistre à Hokkaido. J’ai décidé sans hésitation de participer à cette journée. »

Avec la généreuse participation de Anzco Foods Europe, Armara, Atariya, Caviarly’s, Caves Legrand, Champagne Bollinger, Champagne Billecart Salmon, Champagne Delamotte, Champagne Egly Ouriet, Champagne Jacques Selosse, Champagne Henri Giraud, Champagne Ruinart, Chocolaterie Les 3 Chocolats, Château Lagrange, Domaine des Comtes Lafon, Domaine Georges Roumier, Domaine Roulot, Domaine Sérafin, Domaine Trimbach, Domaine Vincent Dauvissat, Du Pain et des Idées, FOODEX, France Boissons, Fromagerie Hisada, Fromagerie Sanders, Galerie K, Gourmet Food France, Ippudo, Issé, Huguenin, Japan Exquise, JFC, Kioko, Kunitoraya, La Poularde, Le Garde Vins, Madame Saké, Métro, Moët Hennessy Diageo, Poissonnerie Ebisu, Suntory Beam, Transgourmet Seafood, Faye, Maison Paris, ADP, Procsea.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here